Escalope de dinde thym/citron

La marinade, c’est magique. Ça rend la dinde fondante et lui donne plus de goût. Alors, cela ne vaut-il pas le coup d’attendre un peu?

dinde

 

Difficulté : facile
Durée : 30 minutes de marinade + 15 minutes de cuisson
Pour 2 personnes

 

Ingrédients

2 escalopes de dinde
Le jus d’1 citron
Sel
Huile d’olive
Thym

 

Marche à suivre :

– Saupoudrer de thym sur un côté chaque escalope.
– Dans un plat, préparer un mélange jus de citron/huile d’olive (50/50)  saler.
– Y faire mariner les escalopes au frais 15 minutes de chaque côté.
– Cuire les escalopes à feu vif dans une poêle bien huilée en commençant par la face où est le thym contre la poêle.

Pour accompagner, des pâtes s’accordent très bien. On peut faire une sauce pour les pâtes avec la marinade et un peu de crème fraîche.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Le salé

2 réponses à “Escalope de dinde thym/citron

  1. GPI

    De maigres connaissances en théorie du transfert permettent aisément de déceler une grosse incohérence quand on compare cette recette à celle du poulet en marinade.
    En effet comment expliquez vous que des dés de poulet (d’une taille nettement inférieure à une escalope entière) aient besoin de passer deux fois plus de temps en marinade que l’épaisse escalope de dinde visible sur la photo? L’émulsion jus de citron/huile transfère-t-il plus vite dans le milieu « poulet » que dans le milieu « dinde »?
    Il serait bienvenu de ne pas laisser passer d’aussi grosses bévues quand on est élève ingénieur et que l’on publie sur l’ internet du contenu destiné au public.
    Cordialement

    • D’un point de vue purement physique, les différences de milieu ainsi que le fait que le citron vert pressé ait beaucoup plus de difficulté à pénétrer la viande que son camarade citron jaune y sont pour beaucoup.
      Mais pour expliquer cette différence drastique, revenons sur l’histoire de la volaille. Les dindes furent domestiquées vers -300 par les mayas, bien après la poule dont les traces de domestication remontent à -8000. Les escalopes de dindes étant bien plus fines que celles des poulets, les mayas les faisaient tremper dans une fine épaisseur de sang de dinde avant de les cuire. Appréciant la saveur nouvelle de ce met, ils délaissèrent totalement les poulets. Jaloux, ces derniers décidèrent de se rebeller en rendant leur viande bien plus dure et leurs escalopes plus épaisses.
      Quand bien plus tard, les cuisiniers redonnèrent ses lettres d’honneur au poulet, le mal était fait. Pour pallier à cela, on décida de couper en cubes le blanc de poulet. Néanmoins, par respect et pour que la gallus gallus domesticus pardonne un jour à la race humaine de l’avoir délaissée, il est de coutume de laisser 2 fois plus de temps à la marinade lorsqu’on travaille du poulet (Après vous faites comme vous voulez!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s